Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie

Coup de coeur
0 sélectionnée(s) / 86 réponse(s)  
< 1 (2) 3 4 5 > »

Music Care©

Solution thérapeutique innovante, Music Care© permet une prise en charge de la douleur grâce à la musicothérapie. Interview

 

 



Le pays des bulles et des ballons

Dans l’album Le pays des bulles et des ballons une maman parle de la mort avec sa fille. Ce livre peut servir de support auprès d’enfants confrontés au deuil. 



La mort : une inconnue à apprivoiser

Comment faire face quand on est confronté à la mort ? C'est une question que tout le monde est amené à se poser... et tout particulièrement des étudiants en médecine confrontés assez tôt à la mort dans leurs études en découvrant l'anatomie humaine. Une réflexion que des étudiants de Lausanne partagent dans ce recueil auquel se sont associés également des professionnels de la santé, eux aussi confrontés à la mort dans leur métier. Un livre touchant et de lecture aisé (les témoignages font chacun moins de 8 pages de texte). Marc-Antoine Bornet, l'un des porteurs de cette réflexion et co-auteur de l'ouvrage nous fait découvrir son univers et son livre.



Dallas Buyers Club
Sortie le 29 janvier actuellement au cinéma.
 
Pourquoi un coup de coeur ? Parce qu'il traite avec justesse de cette période où l'on associait SIDA et homosexualité, parce qu'il retrace en toile de fond le parcours de l'AZT et parce qu'il met en lumière ces Clubs qui ont emmergé pour aider un système de santé quelque peu démuni face à cette maladie.
Le petit plus : Les multiples récompenses du film notamment aux Golden Globes (meilleur acteur dans un film dramatique, meilleur acteur dans un second rôle) et aux Oscars (meilleur acteur, meilleur acteur dans un second rôle, meilleurs maquillages et coiffures).


L'aide-soignant face à la fin de vie
Gros coup de coeur pour ce travail universitaire de Mary-Agnès Clermont qui met à l'honneur le travail des aides soignants. L'auteure s'est prêtée au jeu de l'interview.

Le parfum de ces livres que nous avons aimés
Will Schwalbe nous offre un beau témoignage de sa relation avec sa mère décédée d'un cancer du pancréas. Les temps dans la salle d'attente et dans la salle de traitement pour la chimiothérapie sont autant de moments pour évoquer leur passion commune : les livres !


Des âmes vives

François-Xavier Perthuis témoigne de son enfance marquée par la mort d'une petite soeur, Christine, et d'un petit frère, Philippe. Il raconte comment, enfant, il a "géré" ces deuils et de quelle manière ces pertes l'ont toujours accompagné.

On aime ce témoignage sincère d'un homme, qui renvoie à son vécu d'enfant face à la perte successive de deux membres de sa fratrie. Il nous fait voyager dans l'univers secret de l'enfant que nous, adultes, avons du mal à concevoir.

Ce livre reflète également, de manière très juste, les doutes et les questions qu'un enfant se pose quand il vit un deuil sans pouvoir s'exprimer.

Tout au long du récit, l'auteur nous fait partager sa force de vie sans rien cacher du long déroulement de ses deuils, de ses moments les plus éprouvants. On oscille sur une palette de sentiments très justement dosés qui permet une lecture rapide mais pleine de sens.

Un coup de coeur qui méritait bien d'en savoir plus sur son auteur.



Si je t'attrape, je te mort !

Caroline et Franck forment un couple en crise. Les disputes sont quotidiennes et d'une telle violence qu'ils ont fini par couper l'appartement en deux. C'est dans cette ambiance survoltée que la Mort s'invite chez eux. Par curiosité ? Par sensibilité pour ce couple qui s'aime mais se déchire ? Ou pour les emmener de vie à trépas ?

 

Une comédie drôle, des réparties cinglantes et un jeu d’acteur laissant une grande place à l’improvisation... Bref, un très bon moment pour rire de et avec la Mort !

On aime les jeux de mots en rapport avec la mort et la faucheuse, les négociations face à l’inévitable et l’interaction de la Mort avec le public.

 

Pour le bonheur de tous, vous avez l’occasion de voir Si je t'attrape, je te MORT ! à Paris (Comédie des boulevards, du 2 juillet au 30 août), au Festival d’Avignon (5 au 27 juillet) et à Lyon (Comédie Odéon, du 6 septembre au 27 décembre).



Vive les vacances !

En cette période estivale, rien de tel que de s’amuser un peu, beaucoup...

Pour contribuer à ces instants repos bien mérités, nous vous proposons un petit jeu : si vous trouvez à quoi correspondent les chiffres en jaune du sudoku, nous vous offrons une surprise.

Pour participer, remplissez la grille de sudoku et envoyez-nous, via le formulaire de contact, la réponse ainsi que vos nom, prénom, adresse postale.

La réponse sera donnée à la fin du coup de cœur du mois de septembre.

 

Nous vous souhaitons un bel été et bonne chance !



The Face of Love

 

 

Un film de Arie Posin avec Annette Bening, Robin Williams et Ed Harris - Actuellement au cinéma.

 

Un grand coup de coeur pour cette oeuvre magnifique, délicate et bouleversante.

 

Le synopsis est simple : Nikki est veuve depuis 5 ans. Un jour, elle tombe sur le double parfait de son mari défunt. Envahie par son trouble, elle décide de le séduire.

 

Mêlant flashbacks et présent, nous suivons l'histoire de Nikki, sa perte, ses vains espoirs et bien sûr son inévitable désillusion face à ce double, Tom, qu'elle s'imagine être Garrett, son défunt époux. Le personnage de Nikki (interprétée par Annette Bening au sommet de son art) vaut le film à lui seul. Le personnage de Tom (Ed Harris, absolument impeccable) est tout à la fois, touchant, candide, amoureux... derrière cette façade se cache un homme fort et compréhensif qui permettra à Nikki de faire son deuil. Beaucoup n'éprouveront que de la pitié pour Tom. Après tout, il n'est, pour Nikki, qu'un substitut de son mari defunt. Mais les autres verront que Nikki lui a offert autant qu'il lui a donné : l'envie de vivre la vie qu'il lui reste avec passion, notamment en lui redonnant le goût de peindre. 

 

On a aimé se laisser emporter par cet amour naissant (même si l'on sait que tout est illusion), on a aimé la violence des réactions (en particulier de la fille en voyant l'amant de sa mère), on a aimé la touche de résilience à la fin du film. Loin des clichés du deuil d'un conjoint, "The Face of Love" brosse le portrait parfois sans concession d'un deuil à un âge de la vie où tout est encore possible mais où on ne s'autorise plus grand chose.



Hippocrate

 

HIPPOCRATE de Thomas Lilti, 2014

Un film de Thomas Lilti avec Vincent Lacoste, Reda Kateb, Jacques Gamblin - Actuellement au cinéma.

 

Notre coup de cœur de ce mois !

Benjamin, jeune interne, débarque dans le service de médecine interne dont le chef n'est autre que son père. Très vite il va être confronté à la réalité de l'hôpital. De la lingerie où il devra se contenter d'une blouse trois fois trop grande et dont les tâches sont propres lui assure la lingère, aux gardes où, seul, il doit prendre des décisions capitales, le tout assorti au manque de personnel et au matériel défaillant.

 

Tout le système est passé au crible par Thomas Lilti qui est à la fois médecin généraliste et réalisateur. Le statut des médecins étrangers, la direction des établissements, le mandarinat mais aussi le respect de la volonté des patients en fin de vie, c'est une radiographie de l'hôpital aujourd'hui.

 

On rit, on est ému avec un petit frisson de frayeur tant tout cela est juste.



Réparer les vivants

Le don d'organes n'est pas un sujet facile à aborder tant il touche à ce qui nous est si précieux : nos défunts et leurs corps.

C'est cela que nous raconte dans ce magnifique et magistral roman Maylis de Kerangal.

Au fil des pages et des chapitres, elle évoque tour à tour les acteurs de cette incroyable aventure qu'est le don d'organes, le don d'un cœur.

En premier Simon, jeune homme de 19 ans qui permet à l'histoire de commencer et de dérouler l'arrivée successive, comme dans une enquête policière, de tous les protagonistes concernés par cette incroyable course contre la montre.

Tous sont là des parents à l'infirmier coordonateur, des médecins préleveurs aux médecins qui greffent, de la petite amie de Simon à la personne qui va être greffée. Tous dans la réalité du moment qu'ils vont vivre ou vivent.

On est pris dans cette course folle. L'on vit tout à la fois la dure réalité et l'espoir qui renaît.

On est bouleversé et admiratif de tout ce qui se joue dans ces pages que l'on dévore.



Still the water

 

 

 

Still the water, (Futatsume no mado)

Un film de de Naomi Kawase avec Nijirô Murakami, Jun Yoshinaga (2014)

 

Un coup de cœur pour ce très beau film, émouvant, qui se déroule sur une île, au Japon.

 

Le film démarre sur une énigme (le corps d'un homme retrouvé dans la mer). Il raconte un moment particulier dans la vie de deux adolescents qui débutent une histoire d'amour alors qu'ils traversent l'un et l'autre des moments difficiles : la jeune fille est en train de perdre sa mère, gravement malade et le jeune garçon, qui a surpris sa mère avec un homme, comprend qu'elle a des amants.

 

Nous avons particulièrement aimé la force, l'énergie et la présence de la nature dans ce lieu au bord de l'océan ainsi que la manière dont les vagues, la lumière et les arbres sont filmés, en gros plan et avec sensibilité. Le moment des derniers instants de vie de la mère, chamane, est très émouvant : à la fois triste et plein de vie. Elle est entourée par ses proches qui chantent et dansent pour elle des musiques qu'elle aime ; c'est un moment simple, où la mort est accueillie comme un phénomène naturel au sein de la vie qui continue...Un film qui nous fait faire un beau voyage.

 



Le portrait

« Le portrait », chanson de Calogero

 

Crédit photos Laurent Ceroussi

Extrait de l'album « Les feux d'artifice », Universal Music, 2014

Paroles : Calogero, musique : Gioacchino

 

 



Jusqu'à devenir... de Françoise Liminana
Une très belle rencontre avec une auteure pleine d'enthousiasme nous a amené à lire son dernier ouvrage Jusqu'à devenir... qui nous a conquis. Ce mois-ci nous partageons avec vous cette jolie découverte à travers l'interview réalisée avec Françoise Liminana. Nous espérons que cela vous donnera aussi envie de vous plonger dans la lecture de Jusqu'à devenir.... !


A titre provisoire

Une pièce de théâtre à découvrir absolument dès début mars : A titre provisoire  

Laissons un peu parler la presse : Que dis-je, un spectacle, un ovni fantasmagorique absolument jubilatoire. L'être face au néant. L'être face à lui-même. 

Chaque instant est une surprise, chaque pensée repousse l'inéluctable. C'est très drôle aussi.

Quelque chose qui apparaitra à la toute fin du spectacle dans une des scènes les plus belles qui m'aient été données de voir...

Une plongée onirique et fantastique dans le cœur de l'existence, d'une imagination rare et poétique.

Théâtrorama.net, juillet 2014



L'aventure de Mme Muir

Ce mois-ci, un Coup de coeur sur un magnifique film de 1947 L'aventure de Mme Muir .

Nous vous laissons découvrir cette belle histoire très facile à trouver en DVD. Bon film !

 



Soins palliatifs à domicile : repères pour la pratique

Nous avons eu le plaisir d'accueillir Marie-Claude Daydé et Godefroy Hirsch, auteurs de l'ouvrage "Soins palliatifs à domicile : repères pour la pratique" éditions Le Coudrier, lors de notre café bibli du mois d'avril. Retrouvez-les dans l'interview qu'ils nous ont accordé à cette occasion. Bonne lecture !



Une belle fin

 


Cette comédie dramatique d'Uberto Pasolini ne vous laissera pas indifférent !



Harry Potter est de retour
Ou comment aborder la mort et le deuil à travers l'histoire d'un héros de littérature.

< 1 (2) 3 4 5 > »